15 jours pour visiter l’Ecosse sans voiture

by Charly
Visiter l'Ecosse avec la capitale de l'Ecosse Edimbourg

L’Ecosse est une destination qui attire tant pour ses villes au charme indéniable que pour ses paysages grandioses. Ses étendues aux reliefs accidentés surprennent, ensorcellent et ne laissent personne indifférent. Si de nombreux parcours de roadtrip existent, c’est pourtant en transports en commun que j’ai exploré l’Ecosse, une belle façon de faire des rencontres (en plus de limiter notre impact environnemental, mais ça, je n’ai pas besoin de vous le rappeler 😉 ).

Cet article est un article invité, rédigé par la blogueuse Charly du blog Charly Far Away
Française ayant aussi vécu au Canada et plus récemment en Ecosse, Charly est une grande admiratrice des pays nordiques, leurs paysages grandioses et le mode de vie de leurs habitants. Elle voyage principalement en solo et en transports en commun. Son blog contient ses carnets de voyage, mais aussi des idées pour s’évader au quotidien, par la lecture ou la cuisine.
Vous pouvez également la retrouver sur Instagram et Facebook !

Cet article contient des liens d’affiliation. Si vous effectuez un achat ou une réservation en cliquant sur un de ces liens, il est possible que nous recevions une petite commission, sans que cela ne vous coûte un centime de plus !

Etape 1 : une visite d’Edimbourg et de sa vieille ville aux mille histoires

Je vous invite à débuter votre séjour par Edimbourgla capitale de l’Ecosse, pour un premier aperçu de l’histoire et de la culture écossaise.
Au programme : on parcourt la vieille ville le long du Royal Mile, on franchit les portes du château d’Edimbourg, on gravit les pentes d’Arthur’s Seat pour une vue inoubliable sur la ville, et on passe un moment au National Museum of Scotland et au jardin botanique.

La capitale est également la ville où vous trouverez le plus de restaurants et cafés. Profitez-en donc pour vous initier aux spécialités locales comme le haggis – et oui ! Il existe du haggis vegan, par exemple chez The Baked Potato Shop.

Avis aux plus téméraires : Edimbourg est mondialement connue pour… ses fantômes ! Vous ne trouverez pas un cimetière qui ne soit pas hanté par une âme en détresse. Le cimetière de Greyfriars accueille même la sépulture de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ! Pour pousser le défi un cran plus loin, vous pouvez vous joindre à une visite des Edinburgh Vaults. Ce réseau souterrain lugubre est définitivement le plus hanté d’Ecosse.

Enfin, accordez-vous deux journées supplémentaires pour des excursions dans les alentours d’Edimbourg. Voici plusieurs idées :

  • Le château imprenable de Stirling – accessible en bus.
  • L’incroyable chapelle Rosslyn (aperçue dans le film Da Vinci Code) – accessible en bus.
  • Dundee et ses musées – accessible en train.
  • North Berwick et le Scottish Seabird Centre – accessible en train.
  • Le parc régional des Pentland Hills – accessible en bus.

Durée conseillée : 4 jours

Voyage en Ecosse en bus

Etape 2 : à la découverte de Glasgow, entre Street Art et ambiance Rock’n Roll

Si Edimbourg est bien la capitale de l’Ecosse, Glasgow est pourtant la première métropole écossaise. Scène artistique de premier plan, c’est ici qu’ont vu le jour certains des grands noms du rock et de la pop : Franz Ferdinand, Simple Minds, Dire Straits, Texas ou encore les frères Young fondateurs d’AC/DC, mais aussi Amy Macdonald ou plus récemment Lewis Capaldi.

Pour visiter Glasgow, il faut bien sûr prévoir une visite à la célèbre université et un détour à la cathédrale Saint-Mungo mais je vous conseille de garder du temps pour découvrir ce côté artistique : parcours street art, visite guidée avec le Glasgow Music City Tours, mais aussi un passage par la Gallery of Modern Art et sa statue emblématique.

Durée conseillée : 2 jours

Fresque dans les rues de Glasgow pendant un voyage en Ecosse

Fresque dans les rues de Glasgow

Etape 3 de votre voyage en Ecosse : Whisky et coucher de soleil à Oban

Il est temps de quitter Glasgow en train pour se rendre à Oban, petite ville côtière à l’ouest de l’Ecosse. Une fois installés dans le train, pas question de dormir ! Essayez de choisir une place du côté droit pour profiter de la belle vue sur le Loch Lomond pendant une partie du trajet.

Une fois parvenus à Oban, direction la distillerie ! Qui dit Ecosse, dit whisky. Impossible de faire l’impasse sur la visite d’une distillerie pendant son séjour, et celle d’Oban a l’avantage de se trouver en plein centre-ville. Faites un petit tour dans la ville puis, lorsque le soir approche, gravissez les pentes de Battery Hill jusqu’à la McCaig’s Tower. Le coucher du soleil derrière le Sound of Mull est un trésor pour les yeux.

Durée conseillée : 1 jour

Visiter l'Ecosse en bus avec Oban

Coucher de soleil depuis McCaig’s Tower à Oban

Etape 4 : Premier contact avec les Hébrides intérieures grâce à une visite de l’île de Mull

Les Hébrides sont un archipel situé au nord-ouest de l’Ecosse, comprenant plus de 150 îles. Celles d’entre elles situées le plus proche des côtes font partie des Hébrides intérieures, tandis que les Hébrides extérieures sont quant à elles beaucoup plus éloignées.

Tout en logeant à Oban, je vous invite à prendre le ferry en direction de l’île de Mull. Pas besoin d’avoir le pied marin : le ferry en question est absolument énorme. Profitez  bien du trajet sur le Sound of Mull qui permet d’apercevoir l’île de Kerrera, le château Duart et le phare de Lismore.

Le ferry vous déposera à Craignure, et là plusieurs options sont possibles. La première est de prendre le bus pour Tobermory, un village côtier pittoresque, et découvrir la partie nord de l’île de Mull sur le trajet. La seconde, si la météo le permet, est d’opter pour un bus vers le sud qui vous mènera à un second bateau (plus petit cette fois-ci, mais le trajet est court) et enfin, à l’île d’Iona. Ce petit morceau de terre habité est reconnu pour son abbaye, mais aussi pour ses eaux turquoises. Retour par le même chemin jusqu’à Oban, en faisant attention aux horaires des bateaux !

Durée conseillée : 1 jour

Decouverte de l'île de Iona pendant un voyage en Ecosse

Mouton à tête noire sur l’île d’Iona

Etape 5 : une visite d’Inverness, la capitale des Highlands

En bus, avec un probable changement à Fort William, rendez-vous à présent à Inverness. Cette fois encore, le trajet n’est pas sans intérêt puisque le bus longe le très célèbre Loch Ness. Vous pourrez même apercevoir le château Urquhart (et éventuellement Nessie au loin si vous êtes chanceux !).

Inverness est une petite ville assez rapide à visiter, mais il y a tout de même quelques attractions que je vous conseille de ne pas manquer une fois le centre-ville parcouru. La première est son musée, certes un peu vieillissant, mais extrêmement intéressant, surtout si vous souhaitez en apprendre davantage sur la période des révoltes Jacobites. La deuxième se trouve un peu plus en dehors du centre-ville : il s’agit des Ness Islands, un parc surprenant situé sur des îles au travers de la rivière Ness. La balade est très agréable et peut se faire à pied comme à vélo.

Durée conseillée : 2 jours

Visiter l'Ecosse : parc de Ness Islands

Le parc des Ness Islands, à quelques pas d’Inverness

Etape 6 : l’île de Skye et ses paysages mystiques

Il est temps de passer à l’étape tant attendue : la visite de Skye ! Cette île est un aimant à visiteurs qui viennent se baigner dans l’atmosphère mystique dégagée par ce petit bout de terre rocheux. Les paysages sont sublimes, parmi les plus beaux que l’Ecosse peut vous offrir.

Depuis Inverness, prenez le bus en direction de Portree. Si vous avez le temps, vous pouvez faire un détour (avec un changement de bus) pour Egol et passer quelques heures là-bas. Cela sera l’occasion de faire une excursion en bateau et profiter de la vue sur les collines de Cuillins avant de repartir en direction de Portree.

C’est à Portree, la ville principale de l’île, que vous passerez les prochaines nuits. Les lignes de bus vous permettront de faire des excursions à la demi-journée vers le reste de l’île. Voici quelques propositions en fonction de la météo et de vos envies :

– Prenez le bus jusque l’Uig Hostel, puis marchez jusqu’aux Fairy Glen pour profiter des somptueux panoramas qui font la renommée de l’île de Skye. A faire par beau temps !

– Toujours côté paysages, il existe un bus qui peut vous amener jusqu’à Kilt Rock depuis Portree. Cette fois-ci ce sont des chutes d’eaux qui vous attendent, se déversant dans la mer du haut des falaises.

– En cas de pluie, vous pouvez aussi aller visiter la distillerie de whisky Talisker, qui se trouve à Carbost. Le bus part également de Portree.

– Dernière idée, toujours en cas de mauvais temps : le château de Dunvegan. Ouvert aux visiteurs, vous pourrez parcourir les pièces, les jardins et découvrir la vie des chefs du clan MacLeod. Ce sont eux qui ont occupé les lieux pendant près de huit-cent ans.

Durée conseillée : 3 jours.

Explorer l'île de Skye pendant un voyage en Ecosse

Une vache des Highlands en pleine contemplation du paysage de l’île de Skye

Etape 7 : Retour à Inverness et visite poignante à Culloden

C’est déjà la fin de ce séjour sur l’île de Skye, mais pas encore tout à fait la fin de votre épopée écossaise. Pour repartir en direction de la France, je vous conseille de retourner à Inverness, la grande ville la plus proche, ou de rejoindre directement Glasgow.

Si vous souhaitiez prolonger un peu votre voyage, je vous suggère d’abord de vous arrêter sur la route entre Skye et Inverness, pour visiter le château Eilean Donan. Son excellente conservation et l’environnement typique des Highlands qui l’entoure en font un château très apprécié par le monde du cinéma (Highlander, Elizabeth : l’âge d’or, Le Témoin Amoureux…).

Ensuite, depuis Inverness, vous pouvez aussi prendre une navette qui vous mènera à Culloden, tristement célèbre pour avoir été le siège d’une des batailles les plus sanglantes d’Ecosse. Suite à la défaite des Jacobites en 1746, les Highlands seront à jamais transformés. Cette date marque le début d’une période sombre pour l’Ecosse, et l’hommage rendu aux milliers de vies sacrifiées suite à cette bataille est réellement poignant.

Durée conseillée : 1 ou 2 jour(s).

Château d'Eilean Donan en voyage en Ecosse

Le château d’Eilean Donan, sur la route de Skye

Quelques conseils

Pour terminer ce carnet de voyage, voici quelques conseils afin de préparer ce séjour inoubliable en Ecosse.

Quand partir en Ecosse ?

Il est bon de savoir qu’en Ecosse, les mois les plus secs (j’ai bien dit secs, pas chauds !…) sont avril et mai. De plus, les veaux et les agneaux sont tous mignons à ce moment-là, les oiseaux migrateurs habitent les côtes écossaises et le gorse (petite fleur jaune en buisson qui sent la noisette) est de sortie pour colorer les paysages. Pour moi il s’agit de la période idéale !

Comment se déplacer en Ecosse ?

Pour les réservations de train, je vous invite à passer par le site de Scotrail. Petite information/anecdote : vous aurez peut-être besoin de votre billet de train pour pouvoir quitter le quai une fois arrivés à destination, ce dont nous n’avons pas forcément l’habitude en France. Donc ne le jetez pas dans la poubelle du train… ou vous serez coincés sur le quai… et devrez racheter un billet pour sortir ! Je vous assure c’est très frustrant.

Concernant les bus, il existe plusieurs compagnies opérant des trajets de longue distance. Pour ma part j’ai opté pour Stagecoach et Scottish CityLink, mais il faut aussi citer Megabus et National Express. Certaines de ces compagnies proposent des billets pour plusieurs jours qui peuvent être avantageux.

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un beau voyage en terres écossaises !

15 jours pour visiter l'Ecosse sans voiture Pinterest

You may also like

4 comments

aurelie@travelingaddress 19 avril 2021 - 22 h 58 min

je rêve e l’Ecosse depuis très très longtemps! J’ai failli y aller juste au moment où le covid nous est tombé dessus ^^’

Reply
Ava BMMA 19 avril 2021 - 23 h 02 min

Carrément original comme voyage 🙂 Les photos sont magnifiques en tout cas !

Reply
Charly Far Away 2 mai 2021 - 14 h 50 min

Merci ! 🙂

Reply
Romane LICOUR 20 avril 2021 - 10 h 15 min

Aaaah ça m’aurait bien aidé lors de mon dernier road trip ! nous n’avions pas de voiture non plus, mais il nous manquait des indications pour visiter L’île de Skye…ce sera pour une prochaine fois 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More