Le portage physiologique pour bébé de moins de 6 mois

by Alice
Bébé porté en sling Roar

EDIT : ce qui devait être un “petit article” s’est transformé en un monstre d’article de plus de 5000 mots… Oups ! Je mets donc un petit index ci-dessous afin que les différentes sections soient plus facilement accessibles.

Je ne suis pas monitrice de portage et je n’ai fait qu’un seul atelier, mais je suis passionnée donc je me permets ce petit article pour donner quelques petites pistes. Comme avec Simone nous portons notre bébé depuis ses premières semaines de vie, on nous demande souvent comment ça marche, et ce qu’on pense de tel porte-bébé ou de telle écharpe. Je voulais donc faire un récapitulatif des grandes lignes de ce qu’il y a à savoir lorsqu’on veut porter son bébé, et je vous donne à la fin des endroits où vous renseigner plus en détails (groupes Facebook, blogs, comptes réseaux sociaux de monitrices,…).
Et bien sûr, je prends tous vos conseils, corrections et suggestions en commentaires en bas de l’article !

Le portage physiologique
•allaiter •faire du sport
-Les porte-bébés physiologiques
•dès la naissance (ou presque)
-Les mei-tai
-Les (ring) sling
•qu’est-ce que c’est ? •Comment choisir
-Les écharpes de portage
•écharpes tricotées ou extensibles •écharpes tissées
-Les différentes marques de moyens de portage
•écharpes petit budget •écharpes moyen budget •écharpes de luxe •qu’est-ce qu’un draw ? •mei-tai, porte-bébés préformés •l’achat d’occasion •vêtements de portage
-Pour en savoir plus
•Groupes Facebook •Blogs, comptes Insta & chaînes Youtube


Cet article comporte des liens d’affiliation. Si vous effectuez un achat en utilisant un de ces liens, nous recevrons peut-être une petite commission, sans que cela ne vous coûte un centime de plus !


Le portage physiologique

Porter son bébé, c’est très bien. Ça favorise les liens affectifs et ça rassure le bébé, d’ailleurs vous verrez que ce sera peut-être la seule façon de le calmer et/ou de le faire dormir. Porter son bébé de façon physiologique, c’est encore mieux. Le mieux est d’avoir pu se renseigner en amont sur le portage, pour ne pas se retrouver à devoir rectifier un portage qui ne serait pas physiologique (ou l’utilisation d’un mauvais porte-bébé qui ne soit pas physiologique ou utilisé trop tôt, par exemple). Mais il est toujours temps de rectifier le tir !
L’idée est donc de respecter la physiologie du bébé, pour son bon développement et son bien-être (et, accessoirement, le confort du porteur !). La base du portage physiologique repose ainsi sur une position particulière (physiologique, donc !) du bébé, avec les genoux au-dessus des fesses (au niveau du nombril), un écart de hanches naturel respecté, et une bonne bascule du bassin qui permet aussi une bonne tenue de la tête et un un dos bien arrondi.

Echarpe de portage Oscha

Crédits photo : Oscha

Donc :
1. Genoux au-dessus des fesses (au niveau du nombril)
2. Écart de hanches naturel respecté
3. Bonne bascule du bassin
4. Voix respiratoires bien dégagées (explications ci-dessous)

Même adulte, on se sent beaucoup plus à l’aise en boule comme ça, plutôt qu’à la verticale avec les jambes qui pendent dans le vide.

Ensuite pour la disposition du moyen de portage, il doit venir porter le bébé dans le creux des genoux (et non pas sous les fesses ou à l’entrejambe) et ne pas couvrir les voies respiratoires (donc le bébé ne doit pas avoir la tête enfouie, doit avoir le nez et la bouche bien dégagés, et son menton ne doit pas reposer sur sa poitrine) et ce pour éviter qu’il s’intoxique lui même avec l’air qu’il rejette.

Visualisez un hamac. Qu’est-ce qui vous semble le plus confortable ? Être soulevé.e avec le tissu au niveau de l’entrejambe (aïe) ou en vous soutenant bien toute votre base en étirant le tissu au creux de vos genoux en vous positionnant en grenouille ? Qu’est-ce qui vous donne envie de vous balancer doucement et de vous endormir ?

Enfin, pour l’orientation du bébé et le portage ventral vs dorsal vs hanche : un nouveau-né peut être porté en ventral (souvent plus rassurant pour les parents), sur la hanche (les bébés humains sont faits pour être portés sur la hanche – par contre pour un tout jeune bébé on veillera à le laisser en boule et bien respecter son écart de hanche) ou au dos (possible dès la naissance en écharpe tissée – mais pas en porte-bébé avant au moins 6 mois – il faut juste avoir confiance en soi et faire bien attention).

Un bébé (même au-delà de 6 mois) ne devrait en revanche pas être porté “face au monde”, sauf éventuellement à bras, sur de très courts moments, dans des environnements connus, qui ne soient pas trop stimulants et sous la vigilance du porteur.
Les porte-bébés avec portage face au monde ne sont donc pas recommandés. En effet, en portage face au monde le bébé est vite hyper stimulé et ne peut pas se protéger, se cacher ou se reposer – il est d’ailleurs impératif de veiller à ce qu’il ne s’endorme pas porté face au monde, car sa tête pourrait basculer en avant, menton sur la poitrine, ce qui entraîne l’obstruction des voies respiratoires.

Allaiter en portant bébé

À l’atelier auquel j’ai participé, il était fortement déconseillé d’allaiter son bébé en le portant. Les raisons soulevées étaient la position physiologique qui n’est pas maintenue pendant la tétée, et le dégagement des voies respiratoires. J’ai donc très peu allaité en portant pendant les premiers mois de Cesare. Ce n’est que plus tard, lorsque je me suis sentie vraiment à l’aise en écharpe, que j’ai utilisé un portage hanche en écharpe pour lui proposer le sein tout en conservant une position physio.

Allaitement dans un sling Oscha

Crédits photo : Oscha

Pourtant l’allaitement en portage est très pratique et très répandu, et beaucoup de monitrices le conseillent. Je pars donc du principe que chaque maman, une fois informée, fera ce qui lui semble le mieux pour son enfant. Tant que la position est adaptée (et que le bébé est redressé tout de suite après la tétée s’il a été allongé), et que les voies respiratoires sont dégagées, à vous de voir si vous êtes confortable et confiante pour allaiter en portant !

Activités sportives et portage

Il semblerait que cela aille de soi, mais il est très fortement déconseillé de porter en faisant du vélo ou tout type de sport similaire ! En effet, le centre de gravité est déplacé et en cas de chute, c’est le bébé qui prend. C’est donc dangereux et à proscrire. Pour information, les sièges bébé à mettre sur les vélos peuvent être utilisés à partir de 9 mois environ.
Simone en trépigne d’impatience !

Pour ce qui est de la randonnée, je ferai bientôt un article dédié à ce sujet. Sachez cependant que les porte-bébés rigides avec tiges en métal sont généralement déconseillés parce que rarement physiologiques, et généralement pas très confortables ni pour le porteur ni pour le porté (donc à essayer en magasin si vraiment vous y tenez avant l’achat). Ils sont de toute façon à proscrire absolument pour un bébé de moins de 6 mois.

Enfin, côté ménage, il est bon de rappeler qu’il faut être extrêmement vigilant.e et tenir le bébé lorsque l’on se penche, que ce soit en sling, en écharpe, ou en porte-bébé. Attention également aux plaques de cuisson et à l’eau bouillante en cuisine.

De même, on ne nage pas en portant un bébé, mais on peut porter le bébé à la plage et même dans l’eau. Il existe des écharpes faites exprès pour l’eau. Les Sukkiri en font partie (on peut d’ailleurs s’en servir hors de l’eau l’été quand il fait chaud), ainsi que les Aquabulle de Néobulle.

Code promo Néobulle : 15% jusqu’au 30/04/20 avec le code TAKEYOURBAGBLOG15

Les porte-bébés physiologiques avant 6 mois et dès la naissance

Je vous parle des porte-bébés (ou “préformés”) en premier parce que je sais que la plupart des parents qui ne connaissent pas le portage souhaitent en premier lieu utiliser ce moyen de portage qui semble le plus facile et pratique, mais aussi et surtout parce que c’est le plus problématique.

Je suis aussi de très loin la moins bien placée pour en parler comme je n’ai pas utilisé de porte-bébé avant les 6 mois de Cesare. Je survole donc le sujet avec ce qui me semble être le plus important.

“Avant 6 mois” ou plutôt “selon les capacités du bébé”

On dit “avant/après 6 mois” par abus de langage pour se donner un repère. Mais les bébés sont tous différents, et en réalité il faudrait dire “avant que le bébé tienne assis / s’assoit / attrape ses pieds” selon les moyens de portage.

Pour un portage dès la naissance, il faut savoir qu’un nombre infime de porte-bébés sont reconnus par la plupart des monitrices comme étant vraiment adaptés à un nouveau-né (on les compte sur les doigts d’une main, et toutes les monitrices ne sont pas d’accord !). La raison pour laquelle on déconseille fortement les porte-bébés classiques est que jusqu’à ce que le bébé sache s’asseoir seul son dos est hypotonique et a donc besoin d’un soutien que seul le réglage “pli par pli” peut apporter. De plus, la plupart des porte-bébés seront trop grands pour un nouveau-né, ce qui est également dangereux car ne permet pas d’avoir les voies respiratoires bien dégagées.

Les porte-bébés (préformés) physio avant 6 mois et dès la naissance

La plupart des pros du portage physiologique s’accordent à dire qu’il y a seulement de très rares porte-bébés sur le marché qui soient adaptés aux bébés de moins de 6 mois et utilisables dès la naissance (et même plutôt seulement à partir de 6/8 semaines). Il s’agit notamment de :

porte bébé emeibaby dès la naissance

Crédits photo : Emeibaby

Comme il s’agit d’un investissement, il est toujours préférable de les essayer avant l’achat. Le Néobulle est souvent dispo en magasin de puériculture et on peut contacter une monitrice de portage proche de son domicile pour voir si elle possède une ou plusieurs des autres options à essayer avant achat. On peut également les acheter d’occasion (sur des groupes Facebook, Leboncoin, Vinted) en s’assurant toutefois de leur bon état.

Code promo Néobulle : 15% jusqu’au 30/04/20 avec le code TAKEYOURBAGBLOG15

J’entends de plus en plus parler du Limas Flex, que je trouve personnellement très beau et dont j’aime beaucoup le concept. Comme je n’ai pas encore eu l’occasion d’en tester un, je vous mets ici l’article de Camille du blog Des bisous dans le cou, qui a pu l’essayer.

Parfois, même ces porte-bébés semblent ne pas convenir à un bébé (ou à un porteur). Il faut alors faire vérifier l’ajustement, et parfois différer leur utilisation jusqu’à ce que le bébé ait un peu grandi, voire en changer s’il s’avère qu’ils ne correspondent pas à la physionomie du bébé ou du porteur (si douleurs au portage, par exemple).

! Certains porte-bébés sont “ergonomiques” mais ne seront en aucun cas physiologiques.
Il s’agit malheureusement de la plupart des porte-bébés de marques de puériculture dont les Babybjorn, les Chicco, et les porte-bébés pour portage “face au monde”

Le mei-tai

Mei Tai Ptitsy Moloko

Crédits photo : Ptitsy Moloko

Le mei-tai ne s’utilise dès la naissance qu’en nouage de type “podaegi” (un portage traditionnel coréen), puis normalement une fois que l’écart de hanches du bébé le permet.

Il s’agit à l’origine d’un moyen de portage traditionnel chinois qui se situe grosso modo entre l’écharpe tissée et le porte-bébé préformé, qui peut être utilisé à partir d’environ 4 mois, mais surtout selon les capacités motrices de bébé. Cela dépend un peu des modèles et des écoles, mais on attend le plus souvent que le bébé attrape ses pieds, voire qu’il tienne assis, et que son écart de hanches naturel (qu’il ne faut pas forcer) le permette.
Il est moins ajustable qu’une écharpe, mais est en tissu d’écharpe et enveloppe bien le bébé afin de respecter la physiologie.

Je n’ai pas encore testé de mei-tai, donc je me contenterais d’indiquer que comme pour le reste il nécessite un ajustement pour respecter la physiologie, à savoir une bascule du bassin pour le bébé avec les genoux au-dessus des fesses, et le tissu bien dans le creux des genoux. Pour le reste, je vous invite à vous renseigner plus amplement auprès des ressources indiquées ci-dessous ou lors d’un atelier de portage.

Le sling (ou ring sling)

Le sling est un super moyen de portage

Le sling (ou ring sling) est une forme d’écharpe de portage de plus ou moins 2m et comportant deux anneaux à l’une des extrémités. Le nouage est extrêmement simple (d’ailleurs on l’appelle souvent “l’écharpe sans noeud”) puisqu’il suffit de passer le tissu dans les anneaux deux fois (une fois dans les deux puis une fois dans celui du dessous), mettre bébé, l’ajuster (l’asseoir sur une “corde” qu’on fait avec le tissu, s’assurer d’une bonne bascule du bassin, genoux au-dessus des fesses, tissu bien du creux d’un genou à l’autre, puis remonter le tissu sur son dos et rentrer le surplus entre le ventre du porteur et celui du porté) puis ajuster le sling en tirant pli par pli sur le pan passé dans les anneaux. Une fois qu’on a le coup de main, c’est simple et rapide. Il existe plein de tutos sur Youtube ou sur les groupes de portage pour apprendre à bien se servir d’un sling.

Papa portant son bébé en sling à Vienne

Le sling est un moyen de portage vraiment adapté à un nouveau-né et vous pourriez même le glisser dans votre valise pour la maternité !
Avec un sling, on pratique un portage hanche ou ventral (en fait, on peut même porter au dos), asymétrique. En effet, on ne porte le poids que sur une seule épaule. Résultat, le portage peut rapidement devenir fatigant pour le porteur. On conseille donc généralement le sling pour des portages courts (environ 30min) même si rien n’empêche de porter plus longtemps si on se sent bien !

C’est un des seuls moyens (avec le sein) pour faire dormir Cesare à l’heure de ses siestes. C’est généralement Simone qui le met dans le sling et part en balade avec lui pour le faire dormir. Il le porte parfois 2h d’affilée. Moi je commence à vraiment fatiguer au bout d’une heure de portage en sling, mais utiliser un sling plus soutenant pourrait me permettre d’allonger ce temps de portage.
Nous utilisons tous les deux le sling depuis les premières semaines de vie de notre bébé et c’est notre mode de portage préféré bien que Cesare commence à se faire lourd !

Bébé de seulement quelques semaines porté en sling par sa maman
Sling Inka de la marque Storchenwiege
Bébé de seulement quelques semaines porté en sling par son papa
Sling de la marque Colimaçon et Cie

C’est le portage à privilégier pour de courts déplacements du type aller à la voiture / chercher le pain / faire quelques courses… C’est aussi ce que nous avons utilisé lors de nos voyages en train et que j’utiliserai en avion.

Comment choisir son sling

Un sling se choisit notamment au niveau de sa composition et de son grammage. Je ne suis pas une pro et ce sont des paramètres dont le résultat peu différer selon la compo, le type de tissage etc. Cependant, on conseille le plus souvent du 100% coton ou du coton/bambou pour un nouveau-né, voire du coton/lin surtout s’il est porté l’été.

La soie et les matériaux comme la laine, le mérinos, le yak, etc. n’étant pas vegan je ne m’y connais pas et ne peux ni vous conseiller ni vous les recommander.

De la même façon, on recommande en général un grammage léger pour un nouveau-né (ou “boule de bébé” dans le jargon du portage), sachant qu’un grammage léger (moins de 300 gsm) ne sera pas forcément très durable dans le temps lorsque le bébé prendra du poids (mais encore une fois, ça dépend aussi de la compo et du tissage). Rien ne vous empêche de revendre alors votre premier sling pour investir dans du plus costaud. Sauf la nostalgie peut-être, je dois avouer que je me vois mal revendre nos premiers slings même si j’en convoite de plus beaux et plus adaptés…

Cependant la composition joue dans la soutenance et le ressenti, donc faites-vous conseiller selon votre situation particulière ou vos envies. Ou mieux, essayez-en plusieurs.

Il existe également des variations au niveau du pli (cousu, non cousu, hybride) et parfois un sens (épaule gauche ou épaule droite).

Pour info, mon tout premier sling était un Inka de Storchenwiege (100% coton, en tissage sergé croisé, celui qui a les rayures de toutes les couleurs), et celui de Simone est un Colimaçon & Cie (idem pour la compo, c’est le orange). C’est avec ceux-là que nous avons porté Cesare depuis sa naissance. Aujourd’hui, nous les avons délaissés pour du plus soutenant : un sling Little Coco de Château Coco (cousu par la couturière Petit Lou et que j’ai acheté d’occasion) et un sling Miau Miau Space de la marque Roar. Les deux sont en 100% coton, mais le Roar est bien épais, une vraie “couette” !

Bébé porté en sling Little Coco de Château Coco

Sling Little Coco de la marque Château Coco

Bébé porté en sling Miau Miau Space de la marque Roar

Sling Miau Miau de la marque Roar

Les écharpes de portage

Maman portant son bébé en écharpe de portage tisséeBébé porté en écharpe de portage

Pourquoi les écharpes c’est top ?

Les écharpes de portage sont vraiment versatiles et adaptées à toutes les configurations. Elles sont physiologiques (si bien utilisées), pratiques, écologiques, belles, bon marché (comparées à une poussette et si on ne choisi évidemment pas d’écharpes de luxe !). Elles permettent un portage ventral, dorsal, ou sur la hanche. Elles peuvent aussi être recyclées en sling ou en porte-bébé (en faisant appel à une couturière spécialisée).

Écharpes tricotées ou “extensibles”

Les écharpes tricotées ou extensibles sont celles qu’on voit le plus souvent sur le marché de la puériculture. Pourtant ce ne sont pas les plus durables, et pas nécessairement les plus faciles à utiliser. Pour un bébé de moins de 6 mois, elles risquent de manquer d’ajustement. Il sera peut-être moins évident de pratiquer un portage véritablement physiologique avec un nouveau-né, et la façon de nouer entraîne parfois un enfouissement du visage.

Pourtant il est possible de bien porter un bébé de moins de 6 mois avec une extensible, le mieux étant donc de bien se renseigner et de participer à un atelier de portage. Sachant que pour un bébé plus lourd, l’effet rebond peu vite devenir gênant et ne permet plus de porter.

Enfin, il faut savoir que les tricotées demandent de faire des nœuds de plusieurs couches, ce qui ne permet pas de porter lorsqu’il fait chaud (par contre en hiver ça peut être très sympa) !

Écharpes tissées

Little Frog écharpe tissée bambou parfaite pour un nouveau né

Crédits photo : Little Frog

Pour moi, les écharpes tissées sont vraiment ce qu’il y a de “mieux” en matière de portage (le mieux étant cependant toujours ce avec quoi on est le plus à l’aise !). Elles demandent certes un petit temps d’apprentissage, parce que les nœuds ne vont pas forcément de soi, qu’il faut apprivoiser l’écharpe, sa longueur, sa matière – et ce avec un petit être qui bouge dans tous les sens et manque parfois de coopération. Mais c’est vraiment ce qu’il y a de plus versatile et une fois que ça marchera, vous ne voudrez plus revenir en arrière !

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte pour bien choisir son écharpe tissée, je vais essayer de tous les parcourir très rapidement. Pour plus de détails vous trouverez des ressources plus bas, et comme toujours je vous conseille surtout fortement de faire un atelier de portage et/ou de contacter une monitrice pour pouvoir tester différentes écharpes.

Le rodage : une écharpe demande le plus souvent une période de rodage, c’est-à-dire un assouplissement de son tissage pour qu’elle soit vraiment agréable à utiliser. Selon les matières et les tissages, la période de rodage est plus ou moins longue. Si vous n’avez jamais porté et que vous comptez porter un nouveau-né, je ne peux que vous recommander soit une écharpe qui demande peu voire pas de rodage (ex : les coton/bambou de Little Frog ou d’Oscha), soit une écharpe d’occasion qui aura été rodée par la.e propriétaire précédent.e (donc à bien faire préciser, toutes les écharpes d’occasion ne sont pas rodées !).
Si vous vous retrouvez avec une écharpe non rodée, pas d’affolement. Vous avez au moins 3 solutions :

  • la roder manuellement (en la mettant sous vos draps, en jetée de canapé, sous vos fesses dans la voiture, en la repassant si sa compo le permet, etc.)
  • la faire roder par un bébé plus lourd (en la prêtant à une copine ou en la faisant partir “en voyage”)
  • l’utiliser telle quelle en connaissance de cause (et il faudra essayer de porter au max avec pour que le rodage se fasse le plus rapidement possible).

La taille : les écharpes se vendent en plusieurs tailles, mais choisir une taille d’écharpe ne va pas de soi ! Cela dépend de votre corpulence et des nœuds que vous souhaitez faire. Personnellement, au début je me noyais dans ma 4.20m quand je portais Cesare en ventral. Il y avait trop de tissu pour nouer, il en restait trop une fois noué, bref, ça m’énervait. Mais c’est parce que je faisais des nœuds simple couche avec un petit bébé et que je fais une taille 36/38 pour 1m64. Si vous faites une taille 42 et que vous nouez en double ou triple couche (de tissu sur le bébé), ça sera sûrement trop juste pour vous.

De façon standard, on a tendance à conseiller une taille 6 (mais pour moi une T6 sera considérée comme une écharpe longue, ce n’est pas ma taille de base). Mais la longueur d’une taille 6 peut être différente selon les marques.
Bref, je ne vous suis pas d’une grande utilité. Je vous conseillerais donc encore une fois de tester avant d’acheter, et sinon de vous renseigner auprès de la marque ou d’utilisatrices.eurs pour vous faire une bonne idée.

La composition et le grammage : comme pour les slings, les écharpes viennent en plein de matières et de grammages différents. Et les conseils donnés dans la section sling un peu plus haut valent pour les écharpes. Dans l’idéal, essayez ou renseignez-vous auprès de personnes ayant l’habitude de porter. Tout en gardant en tête que le ressenti est personnel… Ca a l’air compliqué comme ça, mais on se prend vite au jeu !

Les marques d’écharpes et de sling

Passons aux choses sérieuses. Maintenant que vous avez la théorie, passons à ce qui vous intéresse vraiment : quelle beauté rejoindra prochainement votre foyer ?

En effet, des slings et des écharpes il y en a de toutes les couleurs, de toutes les sortes, des plus précieux que d’autres, des entrées de gamme au luxe limite indécent (oui, des écharpes à 3000€ ça existe – tout comme des poussettes à 3000€, il en faut pour tous les goûts et toutes les bourses).
Une marque pouvant être positionnée sur plusieurs marchés, les informations que je vous donne plus bas sont à titre approximatif. Dans tous les cas, vous pourrez également trouver de l’occasion. En revanche l’occasion n’est pas forcément moins chère que le neuf… parce qu’une occasion en très bon état, si elle est rodée ou rare, peut être extrêmement recherchée.

Personnellement je regarde souvent les occasions parce que j’aime l’idée d’une écharpe toute doudou et je n’ai vraiment pas envie de devoir faire du rodage (mais rassurez-vous, certaines écharpes demandent peu ou pas de rodage). Je vais donc rapidement parcourir différentes marques selon les budgets, vous parler des marques qui n’ont pas de point de vente mais marchent par tirage au sort, et vous donner quelques trucs pour acheter d’occasion.

Cet article n’est pas une liste exhaustive des marques d’écharpes, je vous en donne juste quelques unes !

Marques d’écharpes de portage et slings pour petit budget

Pas besoin d’être riche pour porter en écharpe ! Et pas non plus besoin de s’en tenir aux tricotées (qui sont de toute façon chères pour le rendement, si vous voulez mon avis).

Chez les tricotées, on a Je Porte Mon Bébé (ou Love Radius) Basic ou Originale, Boba Wrap et Babylonia Tricot Slen pour les plus populaires en France.

Du côté des tissées, on peut s’en sortir pour pas trop cher (selon les modèles !) chez Yaro, Little Frog, Néobulle, Colimaçon et Cie (j’ai par exemple eu le sling Colimaçon de Simone en vente privée sur Bébéboutik) et Storchenwiege.

Papa portant son nouveau né en sling
Sling de la marque Colimaçon et Cie - et la bouille à croquer de mon bébé : c'est cadeau !
Maman portant son bébé en sling à la montagne

Pour un nouveau-né, les coton/bambou de chez Little Frog sont souvent recommandés, sinon leur 100% coton en 190-220gsm sont bien aussi pour les tous petits. J’ai aussi reçu une écharpe en cotton et pure bambou de la marque Oscha, qui aurait été parfaite pour une boule de bébé : c’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai persévéré et que je porte maintenant régulièrement en écharpe !

Echarpe de portage en coton de la marque Little Frog

Crédits photo : Little Frog

[Il y a régulièrement des ventes Colimaçon et Cie sur Bébéboutik, si vous n’avez pas encore de compte voilà mon lien de parrainage]

Marques d’écharpes de portage pour budget moyen

Si vous voulez monter un peu de gamme tout en restant relativement raisonnable, vous pouvez notamment aller voir du côté des très belles Oscha (marque écossaise qui a également toute une collection Seigneur des Anneaux à tomber par terre !), Tinge Garden (marque française entre budget moyen haut et “luxe” avec des écharpes de toute beauté – j’ai pu en tester deux modèles et je confirme qu’elles sont incroyables), Dahlia Wrap (marque québecquoise qui a aussi quelques écharpes à un prix très abordable), LennyLamb (marque polonaise positionnée sur les trois marchés donc je la mets ici !) ou bien Wild Slings (marque polonaise, seulement sur Facebook).

Echarpe de portage Oscha starry night coton

Echarpe Starry night de la marque Oscha, parfaite pour un petit bébé.
Crédits photo : Oscha

Echarpe Oscha Legend of Frodo Destiny

Echarpe Legend of Frodo Destiny de la collection Middle Earth (Seigneur des Anneaux) de la marque Oscha
Crédits photo : Oscha

Marques d’écharpes de portage de “luxe”

Prêt.e.s à péter le PEL ? Les marques de luxe (ou HE : “high-end”) françaises qui ont la côte sont Château Coco, Léora, Tinge GardenHubertine,…

Bébé porté en sling Little Coco de Château CocoMaman portant son bébé en sling Château Coco Little Coco

Et la grande chouchou française du moment que tout le monde s’arrache… Maison 235 ! Je n’ai pas encore testé cette marque, mais elle fait très (très très) largement l’unanimité.

Chez Maison 235, les écharpes les plus adaptées à des bébés de moins de 6 mois (d’autant plus pour des parents débutants en portage) sont : Dance with Liv – Bohemian Rhapsody ou Lullaby, Mini Gustav – Le soleil d’hiver, Gustav – La nuit d’argent, – Moby Doek (mon pattern préféré d’amour) – Sillage ou Biscarosse (juste sublime).

Echarpe de portage Moby Doek Biscarosse de Maison 235

Echarpe de portage Moby Doek Biscarosse de Maison235
Crédits photo : Maison235

Echarpe Mini Gustav Le Soleil d'Hiver de la marque Maison235

Echarpe Mini Gustav Le Soleil d’Hiver de la marque Maison235
Crédits photo : Maison235

Dans les marques étrangères, on peut aussi citer Woven Wings, Artipoppe, Solnce,…

Si vous êtes prêt.e.s à mettre le prix, vous pouvez également regarder du côté des tissées main, qui sont d’une grande beauté ! On les trouve généralement sur des pages et groupes Facebook spécialisés (et je vous conseille alors d’acheter par Paypal pour avoir une garantie en cas de pépin !)

Qu’est-ce qu’un draw ?

Certaines marques n’ont pas de magasin (pas même d’e-shop) et sortent des modèles dont tous les exemplaires seront vendus en une fois. C’est le système du draw. Il faut donc aller sur la page Facebook de la marque, attendre qu’un modèle nous fasse totalement craquer, et participer à un tirage au sort pour avoir le droit d’acheter un modèle (oui, vous avez bien lu). Pour cela il faut en général écrire un mail à la marque avec l’adresse de son compte PayPal, la taille de l’écharpe (ou le modèle du sling) et prier très fort.
J’ai acheté mon sling Roar de cette façon.

Les marques Luluna Slings, Wild Slings, DISO et Roar font de super modèles avec souvent des références mainstream du type Harry Potter, Aladdin, Le Roi Lion etc.

Marques de mei-tai, préformés, porte-bébés

Ce sont les moyens de portage que j’ai survolés car je m’y connais le moins, mais je sais que certaines marques sont populaires pour la qualité de leurs produits.

En mei-tai, je peux vous conseiller les marques françaises Ptitsy Moloko et Ling Ling d’Amour, et la marque allemande Fidella.

Des couturières spécialisées dans le portage en font également : il faut leur fournir une écharpe (avec un certain taux de cotton) et elles vous font un mei-tai selon vos critères (rembourrage, anneaux, etc.). Si vous voulez en savoir plus, voici le test d’un mei-tai de la couturière Petit Lou, par Camille du blog DBDC.

mid-tai LLA
Crédits photo : Ling Ling dAmour
mid-tai LLA2
Crédits photo : Ling Ling dAmour

[Il y a souvent des ventes Fidella sur Bébéboutik, si vous n’avez pas encore de compte voilà mon lien de parrainage]

En porte-bébés préformés dès la naissance, Néo de Néobulle, Emeibaby, Limas Flex… Puis éventuellement le P4 baby size de Ling Ling d’Amour ou le Cliptsy de Ptitsy Moloko. Pour des bébés plus grands un autre article sera publié bientôt, mais bien sûr il existe des porte-bébés très biens notamment chez Ergobaby, Love Radius (JPMBB) et Love & Carry et j’ai depuis reçu un porte-bébé de la marque Isara dont je ne peux plus me passer (ALICE10 pour avoir 10% de réduction) ! 

Ptitsy3

Crédits photo : Ptitsy Moloko

Ptitsy1

Crédits photo : Ptitsy Moloko

Acheter un moyen de portage d’occasion : où et à quoi faut-il faire attention ?

Que ce soit pour une question de budget, de choix, ou de rodage, vous aurez sûrement l’occasion d’acheter de l’occasion. Vous verrez, il y a tout un lexique qui va avec l’achat d’occasion, que je ne vous expliquerai pas ici.

Je vous conseille fortement de poser beaucoup de questions avant d’acheter : l’écharpe a-t-elle été lavée avant le premier usage (à quelques exceptions près, toutes les écharpes doivent être lavées lorsqu’elles sont neuves, même avant un petit essai de 5 min, sous peine d’abîmer le tissage et de compromettre totalement leur usage) ? Y a-t-il des fils tirés ? Des fils cassés ? Des défauts ? Des taches ? Quelle est la longueur exacte ? A-t-elle été utilisée dans une maison avec des animaux ? De la fumée de cigarette ? Du parfum ? Demandez à voir des photos des coutures,…

Autre point important, assurer ses arrières en cas de pépin (notamment en cas d’écharpe qui ne soit pas en bon état à la réception). Il est donc judicieux d’acheter soit via Vinted, soit en payant par Paypal, pour pouvoir annuler la vente et se retourner contre le vendeur pour pouvoir récupérer son argent en cas de problème.

Pour acheter d’occasion, vous pouvez donc faire une petite recherche sur Vinted ou vous rendre sur des groupes Facebook spécialisés. Voici des groupes généralistes, mais il existe également des groupes dédiés à des marques spécifiques.

Les vêtements de portage

Je fais un tout petit écart ici pour vous mentionner quelques marques proposant des vêtements pour le portage, comme cet article est publié à l’automne. L’été, tout va bien puisqu’il fait chaud. Par contre l’hiver, il faut que tout le monde soit bien couvert lors du portage, et les manteaux normaux ne le permettent pas. C’est pour cela qu’existent des manteaux et des capes de portage. Il existe plein de modèles différents selon les goûts et les besoins du porteur (taille, portage ventral ou dorsal, matière, degré de chaleur etc.)

Pour petits budgets : aller voir sur BonPrix, et éventuellement Kiabi (et il y a souvent des promos).

J’ai personnellement opté pour ce manteau de portage Bon Prix. Il est long et moyennement chaud, avec capuches (par contre bien rouler celle du porteur si pas utilisée en portage dos pour ne pas qu’elle gêne le bébé) et permet le portage ventral et au dos. Prendre 2 tailles au-dessus pour être à l’aise (j’ai pris 42 au lieu de 38 – il existe jusqu’au 54 donc pas de panique !).

Pour un budget moyen : En portage seulement ventral, il y a des manteaux chez Verbaudet.
Sinon, la marque Zoli est très largement plébiscitée et offre même la possibilité de faire de la location ! De nouveaux modèles pour homme viennent de sortir et il est très fortement possible que Simone craque pour un trench de portage (tellement chouette !!). Nous avons également un capuchon pour bébé de la marque Zoli, qui est vraiment super. De très bonne qualité et très mignon, il permet de garder la tête, le cou et le haut du torse de bébé au chaud !

Zoli veste de portage
Crédits photo : Zoli
Veste de portage Zoli
Crédits photo : Zoli

Les ressources pour en savoir plus sur le portage

Encore une fois, cet article est loin d’être exhaustif et si vous avez des suggestions de ressources à ajouter, n’hésitez pas à me les mettre en commentaire pour que je les rajoute !

Les groupes Facebook de portage physiologique

Les groupes Facebook sont une mine d’or d’infos et surtout peuvent bien aider pour faire valider (ou rectifier) une position de bébé, un nouage ou un achat. On vous conseillera systématiquement de faire un atelier de portage (à forte raison !) mais on essaiera toujours de voir si votre portage est correct ou non, et on vous donnera des pistes pour l’améliorer. Ce peut être très rassurant de savoir qu’on ne fait pas n’importe quoi, ou qu’une simple modification peut tout changer !

Pour faire valider / rectifier un nouage et pour avoir des conseils d’achat, je vous conseille surtout le groupe les parents adeptes du portage physiologique.

Pour discuter entre accros du portage, craquer pour de nouvelles écharpes, participer à des voyages d’écharpes, etc. venez faire un tour sur le groupe Porte et Papote.

Si vous parlez anglais, vous pouvez également aller voir du côté de Wrap Club.

Les blogs, comptes Instagram et chaînes Youtube

-Ma vie de Maman (naturellement) : Blog | Instagram
-Dans ma poche à kangourou : Instagram | Youtube
-J’voudrais juste dire un truc : Blog
-Des bisous dans le cou : Blog | Instagram
-Wrap you in love (en anglais) : Youtube | Instagram


Portage physiologique de bébés de moins de 6 mois Pinterest

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More