Que faire à Tokyo ? | Les incontournables d’un voyage à Tokyo


Asie, EN FRANCAIS, Japon, Tokyo / Monday, February 19th, 2018

Nous sommes allés à Tokyo l’hiver dernier, et c’était génial! J’y suis maintenant allée trois fois (techniquement) : la première fois il y a 10 ans, et les deux autres fois l’hiver dernier avec Simone. Nous sommes allés une première fois à Tokyo avant d’aller à Hong Kong. Et quand nos plans d’expatriation à Hong Kong sont tombés à l’eau, nous avons sauté dans le premier avion pour retourner à Tokyo et passer une semaine dans un Airbnb à Kanagawa. Ca nous a permis de pouvoir aussi facilement explorer les environs. Vous vous demandez que faire à Tokyo pour rendre votre voyage inoubliable ? On vous fait un petit topo !

Article écrit par : Alice

Que faire à Tokyo ? Les endroits à ne pas louper

Pour moi, les quartiers de Harajuku, Shibuya, Shinjuku et Harajuku étaient absolument incontournables pour ressentir le côté ultra-moderne de Tokyo. Nous avons eu la chance incroyable d’être hébergés par une copine de voyage en plein centre de Harajuku les trois premiers jours de notre voyage. Comme nous voulions aussi voir des endroits plus traditionnels, nous sommes aussi passés à Asakusa où se trouvent de magnifiques temples et sanctuaires. Enfin, si vous avez besoin de faire une petite pause, vous trouverez de superbes parcs en ville et des endroits vraiment magiques dans les environs de Tokyo.

Si vous voulez savoir quoi faire et que visiter à Tokyo, on vous a concocté un petit guide par catégories !

Le côté moderne de Tokyo : Harajuka, Shinjuku, Shibuya, Akihabara

Lorsque nous ne savions pas encore que nous allions passer plus de trois jours à Tokyo, je me suis demandé ce que je voulais faire découvrir de cette ville à Simone. Il était impensable de ne pas lui faire voir le côté hyper urbain fort de tous ses néons et de sa surfréquentation. Harajuku, Shinjuku, Shibuya et Akihabara sont certains des quartiers les plus connus de Tokyo et ils représentent tout à fait ce côté de la ville. Mais ça ne veut pas dire qu’ils ne sont que ça, avec par exemple le sanctuaire Meiji Jingū qui se trouve à Harajuku.

HARAJUKU

Harajuku est un quartier apprécié de ceux qui s’intéressent à la mode, et un des points de ralliement de la jeunesse tokyoïtes. Que faire à Harajuku? Se balader de magasin en magasin, prendre un goûter sucré, et aller faire du karaoke ! L’épicentre de cette partie ultra vivante de Harajuku est Takeshita Street. Mais Harajuku a aussi son côté luxueux, que vous trouverez en longeant Omotesando.
Si vous avez besoin d’une petite pause traditionnelle, rendez-vous au sanctuaire shintô de Meiji Jingū (on en parle plus longuement dans la suite de l’article).
Takeshita Dori, la rue phare et blindée de Harajuku à Tokyo un magasin de vêtements tendances à Harajuku, Tokyo

SHINJUKU

Shinjuku est le cœur de la vie nocturne à Tokyo. On y trouve le célèbre quartier de Kabukichō où se trouvent des boîtes de nuit, des bars à hôtes et des love hôtels – et accessoirement le lieu de la première cuite de ma vie, il y a dix ans !
Les petits bars minuscules super typiques de la night life tokyoïte sont plus votre truc ? Allez trouver Golden Gai, un labyrinthe de toutes petites rues habitées de minuscules bars partout.
Une vue incroyable sur Tokyo, ça vous dit ? Le Tokyo Metropolitan Government Building – dont l’entrée est gratuite – vous permettra de baver sur le panorama.
Les néons dans les rues de Shinjuku la nuit, à Tokyo Golden Gai où se trouvent des bars minuscules à Shinjuku, dans Tokyo

SHIBUYA

Shibuya est un autre quartier à visiter absolument si la mode est votre truc. C’est un quartier très fréquenté où vous pourrez faire du shopping ad nauseam. À ne surtout pas louper : le centre commercial 109 (ichi-maru-kyū).
Mais comme il n’y a pas que le shopping dans la vie, vous serez ravis d’apprendre que Shibuya est aussi top pour boire un verre, avec plein de petits bars disséminés un peu partout dans le quartier.
Vous avez aussi forcément entendu parler du Shibuya crossing : cette intersection très connue – une des plus fréquentées du monde – se trouve également à Shibuya. Ça vaut le détour !

Shibuya Crossing la nuit à Tokyo «

Akihabara

Vous amuser dans une salle d’arcade, ça vous tente ? Akihabara est fait pour vous ! C’est aussi l’endroit parfait si vous êtes consommateur d’anime et de manga et que vous avez envie de ramener un souvenir de vos séries favorites. Très important : ne pas oublier son porte-monnaie !
« «

Lieux traditionnels à visiter à Tokyo: Asakusa, Meiji Jingu, Ueno

Que faire à Tokyo à part se perdre dans les grandes artères et parmi les gratte-ciels qui donnent le tournis ? Visiter des lieux traditionnels et se plonger dans le passé du Japon ! Certains endroits sont réellement incontournables et se doivent d’être sur votre liste.

ASAKUSA

Asakusa est un quartier très traditionnel du centre de Tokyo et vous avez probablement vu plein de photos du très beau temple bouddhiste Sensō-ji . Asakusa vaut vraiment le détour, et bien que Sensō-ji y soit pour beaucoup, n’hésitez surtout pas à aller voir les autres lieux de culte du quartier et à vous arrêter aux petits étals qui vendent de tout et de rien. L’ambiance est incroyable !
« «

MEIJI JINGŪ

Meiji Jingū est un sanctuaire shintoist qui se trouve à Harajuku. Il se trouve dans une forêt, ce qui en fait un endroit magique et très relaxant. Ce n’est qu’au prix d’une petite marche dans la forêt (mais le chemin est pavé, ce n’est pas une randonnée, loin de là !) que le sanctuaire s’offrira à vous, et vous pourrez alors laisse votre curiosité inspecter ce très bel endroit.
« «

LE PARC D’UENO

Le par d’Ueno, dans le quartier du même nom, possède aussi son lot de temples et sanctuaires qui valent le détour. Nous étions à Tokyo à la fin de l’automne et le feuillage était particulièrement magnifique, ce qui donnait une super ambiance à ce lieu…
« «

À lire aussi : Nous avons aussi visités de très beaux temples lors de notre séjour à Hong Kong !


Ambiance de vieux Tokyo à Yanaka Ginza

Vous vous demandez que faire à Tokyo alors que vous avez l’impression de devenir claustrophobe avec tous ces gratte-ciels ? Vous allez adorer vous rendre dans les petites boutiques et étals de cette rue commerçante très traditionnelle de Tokyo. Située dans un quartier résidentiel et calme, Yanaka Ginza un havre de paix après une journée à visiter les coins très fréquentés de la ville. On a adoré y aller à la nuit tombée, et surtout prendre un bento pour dîner, comme les locaux sur le chemin de la maison !
« «

Que faire à Tokyo pour se détendre ? Rechargez vos batteries en visitant les parcs de la ville !

Le parc d’Inokashira

Vous êtes prêts ? Fermez les yeux, expirez doucement, ouvrez les yeux… vous pouvez maintenant apprécier la beauté du parc d’Inokashira. Si vous souhaitez vous immergez dans un jardin japonais typique, c’est l’endroit parfait. L’architecture, le lac, les arbres… Nous aurions pu passer la journée dans ce parc tellement charmant !
Petit bonus : saurez-vous trouver le piano qui se cache dans le parc ?! 😉
Vue sereine du lac dans le parc d'Inokashira à Tokyo le parc d'Inokashira à Tokyo en automne

Le parc mémorial Showa

Ce parc a l’air incroyable, et surtout immense. Nous avons essayé de faire un peu trop de choses en un jour et malheureusement nous n’avons pas pu le visiter très longtemps, il allait fermer lorsque nous sommes arrivés. On vous incite quand même vraiment à y aller parce que nous aurions adoré y retourner, donc n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé quand vous y serez allés !
Pour s’y rendre, nous avons pris le Monorail Tama Toshi – un métro aérien qui nous a donné l’impression d’être dans un monde futuriste alors que nous surplombions la ville…
Le parc mémorial Showa à Tokyo Coucher de soleil automnal au parc mémorial Showa à Tokyo

Excursions d’une journée depuis Tokyo

Je sais, Tokyo est vraiment une ville incroyable et c’est vraiment dur de la quitter, mais croyez moi, ces excursions d’une journée vous ravirons. Nous n’avons absolument pas regretté de sacrifier deux de nos journées à Tokyo pour aller voir ce qu’il y avait un peu plus loin !

Takao-San (Mont Takao)

Nous étions ravis de prendre un grand bol d’air frais et de nous retrouver propulsés en pleine nature en arrivant. Il y a plusieurs chemins de randonnée pour se rendre au sommet du Mont Takao, et un télésiège. Nous avons choisi de marcher, et de prendre deux chemins différents pour la montée et la descente, ce qui nous a permis de croiser sur notre route un temple bouddhiste et de vraiment apprécier les différents les points de vue !
Vous aurez l’opportunité d’avoir une très belle vue bien dégagée sur l’immensité de Tokyo, et une vue magique sur le Mont Fuji.
N’oubliez surtout pas de manger un dango sur la route (ces petites boulettes de riz gluant plongés dans de la sauce soja sont en principe véganes) et pensez à prévoir assez de temps pour redescendre avant la tombée de la nuit. Ou alors prenez le télésiège si vous êtes fatigués !
Magnifique vue de Tokyo depuis le Mont Takao Vue du Mont Fuji depuis le Mont Takao (Takao-san), super excursion lorsqu'on se demande que faire à Tokyo et environs

Kamakura

Je ne sais pas si ça arrive souvent, mais nous nous sommes perdus en arrivant à Kamakura. Je vous conseille donc de prendre avec vous une carte, ou d’utiliser un GPS (ou alors d’être un peu plus attentifs que nous…). En revanche, peu de chance que vous manquiez le célèbre Bouddha assis, un incontournable de Kamakura dans lequel vous pourrez même entrer !
Trouvez le petit sentier qui vous offrira des vues incroyables et vous emmènera vers les lieux magiques et cachés de Kamakura les sanctuaires shinto Zeniarai Benten niché dans la roche, et  Sasuke Inari-jinja. Ils nous ont coupé le souffle !
Une fois que vous serez retournés du côté des petites rues commerçantes très mignonnes, profitez-en pour choisir un restaurant dans lequel vous pourrez reprendre des forces après toute cette marche, et faites un peu de shopping !
Enfin, rendez-vous au sanctuaire principal de Kamakura : le Tsurugaoka Hachimangu et son très joli parc traditionnel, votre dernière frontière de la journée entre la Tokyo traditionnelle et la Tokyo moderne.
Le très célèbre Bouddha assis de Kamakura Le sanctuaire principal de Kamakura, avec ses deux étages et sa belle couleur rouge

Où dormir à Tokyo ?

Harajuku

Lors de la première partie de notre voyage à Tokyo, nous avons été hébergés par une amie dans une des petites rues résidentielles cachées de Harajuku et c’était vraiment incroyable. On ne peut donc que vous recommander cet endroit de la ville.

La station de métro Harajuku à Tokyo

Du côté de l’aéroport de Narita: Hedistar Hotel Narita

Nous avons dormi au Hedistar Hotel Narita la nuit d’avant notre vol à Hong Kong. C’était franchement très basique mais au moins on a pu dormir jusqu’au dernier moment sans se prendre la tête.

Les hôtels capsule : Oak Cabin Hostel

On a vraiment eu du mal à trouver un hôtel capsule dans notre budget, dans lequel les femmes pouvaient aller, et dans lequel nos capsules pourraient être côte à côté (ou l’une en-dessous de l’autre). Notre choix s’est donc porté sur l’auberge de jeunesse Oak Cabin Hostel à Nihonbashi. Il faut cependant noter que les capsules ne sont fermées que par un petit rideau en tissu, raison pour laquelle ça peut être très bruyant la nuit (si quelqu’un ronfle, vous êtes foutus), ce à quoi je ne m’attendais pas. Nous n’avons pas utilisés tous les services offerts par l’hôtel comme nous ne sommes restés que notre dernière nuit avant notre retour en Europe, mais j’ai vraiment adoré louer un yukata pour traîner dans l’auberge et dormir !
Alice portant un yukata loué au Oak Cabin Hostel à Tokyo

Airbnb : la meilleure façon de limiter les dépenses et d’avoir l’impression de vivre à Tokyo !

Nous n’avons pas loué de Airbnb à Tokyo même parce qu’ils étaient un peu chers, mais aussi parce que nous voulions un peu de calme et de proximité avec les lieux en périphérie de la capitale. Nous avons donc pris un petit appartement typique à Kanagawa. Il nous fallait environ 15min de vélo pour nous rendre à la gare la plus proche (où se trouvait un parking à vélo incroyable d’ingéniosité), puis 45min de métro pour nous rendre dans le centre de Tokyo. Ce n’était pas si terrible, et franchement on a adoré vivre dans un coin résidentiel, entourés de locaux. Nous avions vraiment l’impression d’être des expats, à devoir sortir la bonne poubelle le bon jour (il y en a plusieurs et il ne faut pas se tromper !), à aller faire des courses et cuisiner à la maison (le cuiseur de riz c’est top mais les boutons sont tous en kanji ! expérimentation assurée !!), à aller au métro en vélo… c’était une expérience vraiment très chouette !

Astuces générales pour une première fois à Tokyo

Que faire pour rendre le métro de Tokyo plus facile à naviguer ?

Si vous allez passer un peu de temps à Tokyo, vous devriez vraiment investir dans une carte de métro. Il en existe plusieurs qui se valent, et nous avons pris la Suica. Ce qui est génial avec ces cartes, c’est qu’elle ne servent pas seulement pour prendre le métro. Une fois chargées avec de l’argent (et c’est très simple), elles permettent de payer ses courses dans les supérettes mais aussi dans certains restaurants, cafés, etc.
C’est super rassurant quand on a tendance à paniquer au moment de payer, et ça permet de ne pas se prendre la tête pour calculer le prix d’une journée de sorties en métro comme le montant du trajet dépend de la destination.
Simone dans le métro à Tokyo et avec son gros sac de voyage

Que faire avec son gros sac lorsqu’on est seulement de passage ?
Les casiers à pièces de l’aéroport

Tokyo n’est qu’une étape de votre tour de l’Asie ? Si vous arrivez et repartez de Narita, n’hésitez surtout pas à vous servir des casiers à pièce de l’aéroport. Comme nous avons commencé par trois jours à Tokyo avant d’aller à Hong Kong – et que nous avions des gros sacs comme nous étions censés emménager à Hong Kong – nous avons gardé le nécessaire dans un petit sac à dos, et laissé nos gros sacs dans les casiers de Narita.

Que faire pour avoir Internet ?
Louer un wifi portable

Nous avions un wifi portable pour nos premiers jours à Tokyo comme nous étions hébergés par une amie et qu’elle nous avait laissé le sien. Ça nous a honnêtement vraiment beaucoup aidés parce qu’il n’y a pas de noms de rues à Tokyo ! Vous n’avez pas idée du nombre de fois où nous nous sommes perdus en essayant de retrouver notre appartement lorsque nous avions oublié le wifi portable…..
Pour éviter ce genre de déboires assez désespérants, louer un wifi portable peut être intéressant.
À vous de voir si vous arrivez à bien vous débrouiller avec votre sens de l’orientation et un plan !

Astuce bonus : mangez des Onigiri!!

Je suis complètement dingue de ces petites boulettes de riz triangulaires, et je ne me souviens pas avoir passé une journée sans en manger ! On les achète généralement dans les supérette, et il y a plusieurs goûts, dont “nature”, “légumes”, ou “algues”. Les onigiri sont super mignons et pratiques, c’est le snack parfait !


14 Replies to “Que faire à Tokyo ? | Les incontournables d’un voyage à Tokyo”

  1. Génial !!!! Est-ce que vous mesurez cette chance que vous avez de découvrir le Monde entier ! Bravo pour cet article qui fait rêver et voyager au travers des magnifiques photos et du bonheur qui transpire à chaque ligne décrivant cet endroit incroyable de diversité . Merci !! <3

  2. C’est un pays que je rêve de visiter depuis que je suis ado. Il y a tellement de chose à voir. Par contre, pour moi, la wifi va s’imposer car je ne connais absolument pas le japonais ! Merci pour ce beau voyage virtuel.

  3. Quand je vois tokyo je vois les USA bondés de monde dans les rues bouuhhh je n’aime pas du tout ça.. C’est pour des pays que j’aimerais visitée mais la foule j’en ai horreur.

  4. Coucou !

    Un très bel article ! Avec mon mari on rêve d’y aller, d’ailleurs notre ami habite là-bas et va bientôt devenir papa ! Ce qui me “choque” à chaque fois que je vois des photos, c’est le monde ! Je suis un peu mal à l’aise dans la foule (bon, ok, beaucoup) du coup, ça m’effraie un peu !

    Malgré tout, je trouve ça splendide !

    Belle soirée,
    Laura

  5. Le Japon fait forcément rêver !!!! : paysage, architecture, la culture nippone, les sushis, les mangas, leurs tenues extravagantes, les quartiers geek… superbes tes photos.

  6. Je n’ai pas d’envie particulière d’un jour partir au japon mais je dois avouer que je suis fan de vos photos et endroit que vous nous présentez.
    Par contre, je serai plus du genre à partir côté campagnes là ou c’est un peu perdu et ou il y à moins de monde et touriste (enfin dur dur de trouver ça au japon)
    En tout cas merci je me suis régalée à lire cet article 😀

  7. Comme j’ai habité à Tokyo, j’aime toujours voir comment la ville est perçue par les autres, cette ville a tellement de facettes ! Très contente de voir le petit quartier de Yanaka à côté des incontournables du début de l’article.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.