How we didn’t get drunk in New Orleans…. / Nos trois jours à la Nouvelle Orléans

How we didn’t get drunk in New Orleans… / Comment nous n’avons pas bu à la Nouvelle Orléans…

New Orleans (LA), Sunday 24th to Tuesday 26th July 2016 / Nouvelle Orléans (Louisiane), dimanche 24 à mardi 26 juillet

Bilingual Post by: Simone & Alice
Article bilingue par : Simone & Alice

How to be comatose in New Orleans (no alcohol needed!)
Comment comater à la nouvelle orléans (sans gueule de bois)

We arrived Sunday morning in New Orleans, after a very long bus ride. Not surprisingly, we were exhausted when we arrived. It took us a trolley ride and a bus ride to get to our hotel and of course we were too early to check in so we just left our bags and went to get breakfast.
We might have been too exhausted to really appreciate it, but right away the architecture of New Orleans made us feel like we were in a totally different place than what we’d seen before. Louisiana definitely has its own feel.
Nous sommes arrivés le dimanche matin à la Nouvelle Orléans, après un très long trajet en bus. Sans surprise, nous étions donc épuisés en arrivant. Il nous a fallu prendre le tram et le bus pour arriver à notre hôtel, et il était trop tôt pour entrer dans la chambre, donc nous nous sommes contentés de déposer nos affaires et d’aller prendre un petit-déjeuner.
Peut-être étions nous trop fatigués pour l’apprécier, mais l’architecture de cette ville nous a tout de suite frappés. La Louisiane est vraiment un endroit qui se différencie de ce que nous avions pu avoir auparavant… 

Simone in New Orleans on the first day a house in NOLA a shop in NOLA
The closest place that was open for breakfast was called Horns. We had funny things to say about it, but everything was lost when Alice broke her  phone recently and, therefore, lost the notes that were saved inside… It was the kind of place you see in the movies, with waitresses in uniform and quiet private booths and cute tables.
L’endroit le plus proche pour le petit-déj était Horns. Nous avions plein d’anecdotes marrantes à vous raconter sur cet endroit, mais tout a été perdu le jour où Alice a irrémédiablement cassé son téléphone… C’était le genre de lieu qu’on voit dans les films, avec des serveuses en uniforme, des coins tranquilles et des jolies tables…

cute street in NOLA
After this, we walked to the French Quarter to see what the fuss was about and even if it was early morning, it was already filled with life and we could easily imagine how it would be at night. We tried to take in all the beauty and the particularity of the place before we collapsed of tiredness.
Après ça, nous nous sommes dirigés vers le French Quarter pour enfin voir ce dont tout le monde parle. Eh bien même si c’était le matin, l’endroit était déjà plein de vie et nous pouvions facilement imaginer à quoi ça pouvait ressembler la nuit! Nous avons essayer de profiter de toute la beauté et la particularité de ce lieu avant de nous écrouler de fatigue.

a street in NOLA To save us from falling asleep on the street, we decided to keep the tradition alive and found the nearest cinema. We decided on the Cinema on Canal, where we watched the latest Ice Age on rocking chairs from which we could have ordered pretty much anything to eat and be served. We’re pretty sure that we were somewhat supposed to order things, but as we were broke as f*** this was not going to happen!! Also we were so tired, just the thought of food made us shiver…
Pour éviter de s’endormir en pleine rue, nous avons décidé de continuer notre petite tradition et de trouver le cinéma le plus proche. Nous sommes donc allés au Cinema on Canal, où on a regardé le dernier épisode de l’ Age de Glace sur des fauteuils à bascule. On pouvait même commander à peu près n’importe quoi à manger, et ça nous aurait été apporté sur nos fauteuils! On est à peu près sûr qu’on été censés commander à manger mais on était tellement fauché que c’était hors de question pour nous ! Et on était tellement fatigué que rien que penser à la nourriture nous donnait des frissons…

Jax Brewing Company
After the movie, it was all about waiting for check-in time so we stayed a bit in the mall of the cinema where there was wifi, and finally made it to our bed…….. and slept!
Après le film, il ne nous restait plus qu’à attendre le moment où on pourrait rentrer dans notre chambre. Et quand on a pu, on a dormi……….

For five hours.
Pendant cinq heures.

As we are very basic human beings, our next move was to get some food in our belly. Comfort cheap food was on the menu for us, so we went to the closest Japanese restaurant to get our fill of avocado maki!
Comme nous sommes des être humains très très basiques, une fois réveillés nous n’avions plus qu’une envie : manger. Nous n’avions pas envie de nous casser la tête donc nous sommes allés au restaurant japonais le plus proche pour nous remplir le ventre de maki avocat!! 

Street of Nola

Alice walking in NOLA

Bourbon Street, Baby!

No trip to New Orleans (at least no ‘first-time’ trip) could be complete without visiting its most (in)famous street : Bourbon Street. We knew from TV, documentaries, hear-say etc. that this street would be packed, and wild. It’s absolutely true, and you can add « strongly stinking of vomit ». The stench of dozens of people puking on the street every night must have permeated every inch of macadam….
Aucun voyage à la Nouvelle Orléans (au moins aucun « premier séjour ») ne peut être satisfaisant sans avoir visité la fameuse Bourbon Street. Nous avions une bonne idée à quoi nous attendre avec ce dont nous en avions vu à la TV, dans des documentaires, ce qu’on en avait entendu dire, etc. En effet, c’était blindé et fou, et vous pouvez ajouter « puant le vomi » . La puanteur de dizaines de gens vomissant dans la rue toutes les nuits a du s’imprégner dans chaque centimètre carré du sol… 
When you’re sober, it’s extremely interesting from a sociological point of view. When you’re drunk, it must be hilarious and exhilarating (also, nauseating when you’re too drunk!).
Quand vous êtes sobre, c’est un phénomène sociologiquement extrêmement intéressant. Bourrés, ça doit être hilarant et très excitant (et écoeurant quand vous êtes trop bourrés!).

Bourbon Street Scary place in NOLA scared in NOLA
We really didn’t feel like drinking that night, so we saved the experience for the next days and took the little streets back to our hotel to sleep.
Nous n’avions pas très envie de boire ce soir-là, donc on s’est réservé cette expérience pour les prochains jours et on a pris les petites rues pour retourner à notre hôtel… 

But we did make an interesting little video that will showcase it, with commentaries from Simone in Italian (with English subtitles!) :
Mais on a fait un petit aperçu vidéo de Bourbon Street :

Uptown New Orleans / Les quartiers résidentiels de la Nouvelle Orléans

On Monday, our exhaustion due to the bus trip had not passed and Simone had a bad headache so we stayed in bed until late. In the beginning of the afternoon, Simone went to buy us some delicious vegan food at the grocery store while Alice was getting some work done. In the meantime, our friends Olivier and William agreed to host us when we’d be in Santa Cruz and Sacramento respectively, so we were getting very excited to get to the West Coast!
Lundi, la fatigue du voyage en bus n’était pas passée et Simone avait un bon mal de tête, donc nous sommes restés au lit tard. Au début de l’après-midi, Simone est allé nous chercher de la délicieuse nourriture vegan au supermarché alors qu’Alice travaillait un peu. Pendant ce temps-là, nous avons appris que nos amis Olivier et William étaient ok pour nous héberger à Santa Cruz et Sacramento respectivement, donc on était vraiment excité d’arriver sur le côte ouest!!

trolley in NOLA

Around 6pm we followed the advice of Regina’s husband who is originally from New Orleans and went uptown. We took the « St. Charles Streetcar », which was pretty damn cool!
Vers 18h, nous avons décidé de suivre l’avis du mari de Regina qui est de la Nouvelle Orléans, et nous sommes allez dans les quartiers résidentiels de la ville.  Nous avons pris le St. Charles Streetcarce qui était vraiment très chouette !

St Charles Streetcar Alice in the trolley

We have to admit that this part of town is completely different from the French Quarter, and we liked it! The surroundings were very beautiful and calmer. We stopped in a restaurant where Alice got a veggie burger and Simone tasted a Po’boys, the typical Louisiana sandwich. We walked for a while in the hope of finding something interesting to see and finally bumped into Oak Street
Il faut admettre que cette partie de la ville est complètement différente du French Quarter, et on a vraiment aimé ! Les environs étaient magnifiques et beaucoup plus calmes. Nous nous sommes arrêtés dans un endroit où Alice a mangé un burger vegan et Simone a goûté le Po boy’s, le sandwich typique de la Louisiane. Nous avons marché pour voir si nous pouvions trouver un endroit intéressant, et nous avons atterrit à Oak Street… 

Oak Street

As it was Monday night, there was not a lot of places open but we’ve liked what we’ve seen! After going down the street, we decided on a small café called Z’OTZ to stop and relax a bit. We chose well, this supernatural themed café was really nice, had plenty of games and books for people to have an amazing time. If you’re around, we recommend you have a look!
Comme nous étions lundi tous les endroits n’étaient pas ouverts, mais nous avons aimé ceux que nous avons vu! Après avoir descendu la rue, nous nous sommes arrêtés dans un café appelé Z’OTZ pour nous détendre un peu… Nous avons bien choisi, ce café décoré dans le thème du surnaturel était vraiment sympa, rempli de jeux et de livres pour offrir un moment vraiment sympa aux clients ! Si vous êtes dans le coin, nous vous recommandons de passer là-bas !

ZOTZ Café Inside Zotz Alice at Zotz Simo at Zotz

Around 10pm we got back on the Trolley towards the French Quarter. We passed by St. Peter street to check Pat O’Brien (house of the Hurricane) and Preservation Hall (Jazz dub). Next, we entered Marie Laveau’s House of Voodoo shop where we bought a couple of postcards before wandering the cute (and sometimes creepy) streets back to our hotel for the night.
Vers 22h, nous avons pris le tram pour retourner du côté du French Quarter. Nous sommes passés par St. Peter Street avec le Pat O’Brien (la maison du cocktail Hurricaneet le Preservation Hall (un haut lieu du jazz). Ensuite, nous sommes entrés dans le magasin de la Maison du Vaudou de Marie Laveau où nous avons acheté quelques cartes postales avant de se balader dans les jolies (et un peu flippantes) petites rues direction notre hôtel.

Voodoo Shop Bourbon St nighttime Sculptures at Bourbon Bourbon Street at night

How to forget all about your cool plans in nola….
Comment dire adieu à tous vos super plans à la Nouvelle Orléans

Tuesday 26th was a very unlucky day. We had put our bets on this day to cross everything from our NOLA bucket list: do an official haunted tour of the city, drink a hurricane at Pat O’Brien, listen to some Jazz at Preservation Hall, get wasted in Bourbon Street…
But worst than the weariness we felt, is that it was pouring rain outside. US in NOLAMaybe if we were feeling peachy, we would have braved it and scratched at least a couple things off the list. But as the day passed, the rain did not, and we couldn’t bring ourselves to leave the comfort of our bed to get drunk outside (bear with us, we’d been on the road for a month and a half already, traveling almost exclusively by bus…).  So we made peace with not being perfect globetrotter and cuddled in bed instead (that alternative wasn’t too bad, see!).
On a eu la poisse mardi 26… Nous avions prévu de faire tout ce qu’on avait sur notre Bucket List pour la Nouvelle Orléans : faire un tour hanté officiel de la ville, boire un Hurricane à Pat O’Brien, aller écouter du jazz au Preservation Hall, prendre une cuite à Bourbon Street…
Mais pire que la fatigue qui ne nous avait pas lâchés, c’est qu’il pleuvait à torrents… Peut-être que si nous avions été en forme nous aurions tenté de braver la pluie, mais elle n’a pas cessé de la journée et nous n’avons pas pu nous motiver à quitter le confort de notre chambre pour aller picoler… (ça faisait plus d’un mois et demi que nous étions sur la route, à ne se déplacer qu’en bus… ). Donc on a fait le deuil du fait que nous ne sommes pas des globetrotters parfaits, et nous sommes restés faire des câlins au lit à la pace (c’était une alternative plutôt sympa, non ?!)

 

6 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Kassie

    Haha you rarely hear of people traveling there and not drinking, but it sounds like you had an amazing time. Also, I totally understand the dilemma of trying to be a good traveler and « seize the day » but once you’ve been on the road for a month or two, you get soooo tired. I started purposefully scheduling in a lazy day in a few of our spots so that there would be enough tim.e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *