Espace pour la vie : Jardin botanique et Planétarium à Montréal


EN FRANCAIS, Le Québec / samedi, avril 21st, 2018

Pendant notre séjour au Québec nous n’avons pas visité de musée mais nous avons particulièrement adoré notre expérience au sein de l’Espace pour la vie, avec le Jardin botanique et le Planétarium Tinto Rio Alcan à Montréal.

Le Jardin Botanique de l’Espace pour la vie et ses papillons en liberté

Les 75 hectares du Jardin Botanique de l’Espace pour la vie de Montréal offrent la possibilité de découvrir de nombreux végétaux à travers ses collections en serre et dans les jardins extérieurs. Nous y sommes allés à la fin du mois de mars et nous sommes cantonnés aux jardins en serre et à la grande serre d’exposition où se déroulait l’évènement des Papillons en liberté.

Les salles du jardin botanique

Une fois les tickets en poche, direction l’intérieur où se trouvent les serres du jardin botanique de Montréal. Il est réparti en longueur, dans des serres en enfilade que nous explorons et traversons afin de rejoindre la prochaine, puis celle d’après, etc. Le lieu est organisé en thématiques qui regroupent des zones géographiques et/ou des types de végétaux. C’est évidemment une excellente installation qui permet de se sentir plongé dans une atmosphère en particulier, et donc une immersion presque instantanée. On oublie alors complètement l’hiver et son froid glacial pour voyager à travers les serres – d’une superficie totale de 4000m2 et regroupant 36000 plantes !

Serre du jardin botanique de Montréal Alice au jardin botanique de Montréal Un bananier au jardin botanique de Montréal Simone au jardin botanique de Montréal Des fruits exotiques au jardin botanique de Montréal

La forêt tropicale ici, les cactus et agaves de l’hacienda d’Amérique Latine là-bas, le jardin céleste zen qui nous rappelle notre voyage à Tokyo (alors qu’en fait, ce sont des specimens chinois)… Difficile de ne pas être happé dans les univers qui nous sont présentés, de ne pas se laisser prendre par ce voyage végétal.

Forêt tropical humide du jardin botanique de Montréal Le désert aride représenté au jardin botanique de Montréal Des plantes du désert au jardin botanique de Montréal Un gros cactus au jardin botanique de Montréal

Les magnifiques spécimens de fleurs et de plantes ravissent les visiteurs de tous les âges, qui peuvent en apprendre plus grâce à des panneaux informatifs.

Deux magnifiques orchidées au jardin botanique de Montréal Une très belle orchidée orange et rose au jardin botanique de Montréal Alice en train de regarder des fleurs au jardin botanique de Montréal

À savoir : Nous avons visité le jardin botanique un week-end, ce qui n’est pas forcément l’idée la plus éclairée que nous ayons eue, mais les salles du jardin en botanique en lui-même restaient agréables à visiter. Comme il y a beaucoup à voir et un peu partout, ça évite les groupes de gens amassés les uns sur les autres même en cas d’affluence.

Les papillons en liberté [de février à avril]

En revanche, la queue pour la salle des papillons en liberté était beaucoup moins agréable par sa longueur – mais encore une fois il fallait s’y attendre en weekend. Heureusement le personnel du jardin botanique régule le passage pour ne pas surcharger la grande serre d’exposition, ce qui permet au final une visite très sympa avec une foule limitée.

Un magnifique papillon vert dans la serre d'exposition du jardin botanique de Montréal

De toute façon, une fois à l’intérieur, difficile de se rappeler de cette file d’attente tant le ravissement est immédiat. Oui, les papillons sont en liberté, et il y en a partout ! Ils virevoltent, ils se posent sur des feuilles, fleurs ou humains, butinent des fruits,.. Et il y en a de toutes les tailles, de toutes les couleurs et de toutes les parures !

Un papillon un peu inquiétant au jardin botanique de Montréal Un papillon en train de butiner une fleur orange au jardin botanique de Montréal Un papillon orange en train de butiner une fleur orange au jardin botanique de Montréal Un beau papillon bleu très clair au jardin botanique de Montréal

J’avais fait une expérience similaire étant enfant, et bien que je ne m’en rappelle que très peu, je me souviens avoir été émerveillée. L’émerveillement était toujours aussi intense une vingtaine d’années après !

Un papillon sur le pantalon d'un visiteur du jardin botanique de Montréal Un papillon jaune clair au jardin botanique de Montréal Un très joli papillon violet au jardin botanique de Montréal Simone qui observe les papillons en liberté au jardin botanique de Montréal

Comme l’Espace pour la vie a une vocation pédagogique, plusieurs installations permettent d’apprendre à reconnaître les différents papillons, mais aussi à recréer un environnement propice afin de les inviter dans son propre jardin. Pour ce qui est de la provenance de ces papillons, ils viennent de fermes d’élevage équitables et durables.

Un papillon blanc de face en liberté au jardin botanique de Montréal Un papillon jaune clair sur une feuille au jardin botanique de Montréal Un papillon sur une poutre en bois au jardin botanique de Montréal

L’évènement des Papillons en liberté s’achève ce 29 avril 2018, donc courrez-y avant la fermeture ! Il s’agit cependant d’un évènement récurrent, donc si vous le loupez cette année, il est fort probable que vous puissiez voir les papillons l’année prochaine, à partir du mois de février !

Jardin Botanique de Montréal : les infos utiles

• Où ? 4101 rue Sherbrooke Est
• Quand ? Les horaires actualisés de la semaine sont disponibles sur le site Internet.
• Comment on y va ? Nous avons pris le métro jusqu’à la station Pie-IX
• Combien ça coûte ? Entre 8$ et 20,50$ selon l’âge et si vous êtes résident du Québec ou non. Les prix détaillés sont à retrouver en ligne. Il existe également un Forfait 2 sites qui donne accès au Jardin botanique et au Planétarium. Les tarifs vont de 14$ à 35,50$.

 

Le planétarium

S’il y a une expérience de tout notre séjour à Montréal qui a été plébiscitée par absolument tout le monde (les Montréalais, mon frère, sa colloc, etc.  – et bien entendu nous), c’est le Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal.
Il est vrai qu’il est difficile de trouver quelqu’un qui n’aime pas avoir la tête dans les étoiles, qui n’a pas ses théories, ses rêves, ses peurs au sujet de l’espace.

Le Planétarium de Montréal de l'extérieur

Collection permanente du Planétarium

Si l’attraction principale du planétarium est son Programme double (films/animations) sur l’espace qu’on regarde à la suite, le Planétarium dispose également d’une collection permanente EXO relevant de la muséographie interactive et pédagogique. Des écrans, des jeux, des tablettes – tout est fait pour avoir envie de découvrir les mystères de l’univers. Une autre trouvaille attend les curieux : une grande collection de météorites – la plus grande du Québec ! On vous conseille donc de venir un peu avant l’heure de votre Programme double, ou de prévoir un peu de temps après, afin de pouvoir profiter de la collection et en apprendre plus sur ce qu’il y a de l’autre côté de l’atmosphère !

La salle de la collection permanente du Planétarium de Montréal

Le programme double (films et présentation du ciel étoilé) du Planétarium

L’expérience principale offerte par le Planétarium est le visionnage de deux « films/animation » dans deux salles différentes. Ce fut un véritable moment magique pour nous. La première salle vous permet de vous vautrer sur des pouf afin de visionner le film Demain l’espace sur l’histoire et le futur de la conquête de l’espace, sur un grand écran dome qui permet l’immersion totale et immédiate. Le film est bien réalisé, la BO incroyable – on est plongé dans l’espace.

La salle du premier film au Planétarium de Montréal Simone en train de regarder le film au Planétarium de Montréal
La seconde partie du programme se déroule dans le théâtre de la Voie lactée. Un animateur présente d’abord le ciel étoilé – projeté sur le dôme – les étoiles, constellations, planètes, galaxies (enfin, les traces de la nôtre), etc. On a littéralement la tête dans les étoiles, et on voudrait que ça dure encore plus longtemps ! Ensuite sont diffusées des images du Spectacle Exo, narré par un animateur en direct. C’est très prenant et intéressant, nous en savons aujourd’hui tous les deux beaucoup plus sur les exoplanètes et ce qui se passe au-dessus de nos têtes !

Le programme « Demain l’Espace » est maintenant remplacé par « Collisions cosmiques » (jusqu’au 14 avril 2019) et à l’occasion de son 5ème anniversaire, le Planétarium permet également de visionner un double programme « coup de coeur » : Continuum et Aurōrae du 1er mai 2018 au 14 avril 2019.

Clairement, nous allons devoir y retourner !!

Planétarium de Montréal : les infos utiles

• Où ? 4801 avenue Pierre de Coubertin
• Quand ? Les horaires dépendent de la saison et du programme choisi : rendez-vous sur le site afin de les consulter.
• Comment on y va ? Nous avons pris le métro jusqu’à la station Viau
Combien ça coûte ? Comme pour le Jardin botanique, il vous en coûtera entre 8$ et 20,50$ en fonction de l’âge et de si vous avez votre résidence au Québec ou non. Les prix détaillés sont à retrouver en ligne. Idem pour le Forfait 2 sites qui donne accès au Jardin botanique et au Planétarium, avec des tarifs de 14$ à 35,50$.

Une réponse à « Espace pour la vie : Jardin botanique et Planétarium à Montréal »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *