Panorama de Manhattan

Aventure #3.2 : Manhattan, mardi 28 juin 2016.
[Click here to read the English version]

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour moi, je visite enfin la mythique New York ! Vu que Simone connaît déjà bien la ville, j’ai en gros carte blanche (ses seules exigences sont Central Park et l’Empire State Building), ce qui est vraiment chouette ! Pour cette occasion, nous nous sommes levés à 8h du matin. Ce fut difficile : la « climatisation » fait un bruit incroyable dans notre chambre ce qui m’a empêché de vraiment m’endormir, et quand nous l’avons enfin arrêtée le soleil a commencé à se lever, ce qui m’a donc empêché de me rendormir parce que nous n’avons de rideaux qu’à une seule des deux fenêtres. Bref, heureusement que je suis excitée de découvrir New York (en fait, Manhattan) !

Le premier arrêt est Grand Central, que je voulais absolument voir. C’était un peu moins impressionnant que je le pensais mais il s’agit d’une très belle gare.

Grand Central
Grand Central
Grand Central
Grand Central

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la New York City Library que nous avons brièvement visitée. La bibliothèque de la ville (puisque c’est ce dont il s’agit) est vraiment magnifique (ce qui me donne honte de n’avoir aucune idée de ce à quoi ressemble la bibliothèque historique de la ville de Paris………) !

NY Library
New York City Library
NY Library
New York City Library
NY Library
New York City Library

Le reste de la matinée est ensuite dédié à la balade, parce que nous avons rendez-vous pour déjeuner. Nous nous sommes donc promenés sur la célèbre 5ème Avenue, du côté du Rockefeller Center, du MOMA (Museum of Modern Art) et Central Park.

5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
5th Avenue
Central Park
Central Park
Central Park
Central Park
Central Park
Central Park
Central Park
Vue depuis Central Park, avec la brume de ce jour gris

Je suis assez mitigée pour ce qui est de mon ressenti de cette ville… Les immenses gratte-ciels me sont oppressants, tout comme le monde incroyable grouillant dans les rues, le bruit incessant, les odeurs de nourritures qui me soulèvent le coeur… Je suis impressionnée, je retrouve le New York des films, mais je ne suis pas à l’aise. C’est fou, c’est immense, mais ce n’est pas agréable… Ayant toujours pensé vouloir habiter un jour à New York, me voilà déçue…
Alors je me dis qu’avec un temps d’adaptation ça ira peut-être mieux, et nous allons à Time Square où nous avons rendez-vous pour déjeuner avec Gregory, un des cousins de Simone.

Time Square
Time Square

Nous allons à Wasabi, une sorte de fast-food japonais où nous nous régalons, terminant même le repas avec une glace au thé vert. Après avoir discuté un peu ensemble, nous le laissons et repartons vers le MOMA. Malheureusement, la file d’attente est longue et nous décidons que n’étant que deux jours à New York, nous préférons prendre la température de la vie ici plutôt que de visiter les musées, et abandonnons donc cette idée.

Simone se rend vite compte que je suis dépassée et fatiguée par cette fourmilière géante et oppressante, et suggère que nous allions à un des arrêts de ma liste : l’université de Columbia. Nous prenons donc le métro* direction l’Upper West Side. A la sortie, c’est la surprise. La ville n’est plus étouffante comme elle pouvait l’être dans la Midtown (en gros, le centre ville de Manhattan). Un peu de répit accueilli avec plaisir ! Et ça continue avec le campus de Columbia auquel l’accès n’est pas restreint (mais nous n’avons pas essayé d’entrer ni dans les bâtiments de cours ni dans les bibliothèques), qui est vert et – même s’il mêle étudiants, locaux et touristes – apaisant. Il semble aussi plutôt énorme, et les bâtiments sont magnifiques.

Columbia
Columbia
Columbia
Columbia

Version 2

Columbia
Columbia

Après nous être baladés dans le coin, nous avons fait un détour obligatoire par le magasin de l’université pour que j’achète un tee-shirt (j’aimerais ramener quelque chose de chaque université que nous visitons, et je n’ai plus de tee-shirt propre, bonus!).

Nous nous baladons ensuite dans le quartier, charmant et d’un calme contrastant incroyablement avec le reste de ce que nous avons vu jusque là. Je commence à me sentir beaucoup mieux et à me dire que ça ne me dérangerait pas d’habiter dans ce coin ! Central Park est juste à côté mais nous voulons aller à l’autre bout de la ville (qui est immense), voir l’université NYU cette fois.

Upper West Side
Upper West Side
Upper West Side
Upper West Side
Upper West Side
Upper West Side

Nous avons déjà tellement marché que nous prenons un bus. Cela nous a permit de voir toute la ville de l’Upper West Side jusqu’au Village, bien que ça ait pris une petite éternité à cause des bouchons… Arrivés du côté de la New York University, c’est à nouveau une belle surprise ! Nous sommes dans Greenwich Village, un quartier tellement plus accueillant et chaleureux que Midtown (c’est un peu comme si, pour les Français, vous compariez les Champs-Elysées à la rue Mouffetard…) ! Les bâtiments de NYU sont chouettes, et n’ont pas du tout la même configuration que ceux de Columbia (mais, il me semble, NYU est une université relativement récente, et en réalité assez disséminée dans la ville) : ce n’est pas un campus fermé, on se croirait plutôt dans une petite ville dans la ville.

NYU
NYU
NYU
NYU
NYU
NYU

Nous passons à côté des maisons allemande et française de l’université, qui me donnent envie de leur envoyer mon dossier tout de suite !!

Maison allemande NYU
Maison allemande
Maison française NYU
Maison française
Maison française NYU
Maison française

Il est déjà tard donc tout est fermé et il y a peu d’activité. Armés d’un sandwich, nous nous baladons dans le quartier avec grand plaisir. C’est ici que je veux mon appartement new-yorkais (on peut toujours rêver…) !

Nous passons par le square attenant et nous perdons dans les quartiers du Village, de Noho & Soho, et même Tribeca.

Village etc. Village etc. Village etc. Village etc. Village etc. IMG_0245 Village etc. Village etc.

Nous assistons même à un match de basketball mettant en compétition les différentes rues de New York. C’était très sympa, tout le monde est hyper chaleureux, mange un bout de pizza et soutient son équipe !

Street Basketball
Street Basketball

Le soleil se couche sur la ville et nous nous sentons parfaitement comme chez nous ici. Peut-être justement parce que ces quartiers nous semblent beaucoup plus « européens » ou plutôt plus familiers, à taille humaine, plus calmes et plus simples. Nous marchons jusqu’à Little Italy où nous cherchons désespérément à manger de la pizza à la part (ce sera un échec) et allons jusqu’à China Town.

Little Italy
Little Italy
Little Italy
Little Italy
Little Italy
Little Italy

Nous sommes maintenant positivement épuisés, nos pieds ne sont plus qu’un lointain souvenirs, et nous sommes affamés. Nous prenons donc à nouveau un métro pour retourner dans le Village où, ne trouvant toujours pas de pizza à la part (mais nous en avions déjà mangé après être sortis la nuit à New York quelques jours auparavant alors ce n’était pas trop grave), nous nous sommes rabattus sur un restaurant mexicain vegan appelé Vspot où nous nous sommes régalés (le fromage type « mozza » ou « cheddar » vegan est une invention de toute beauté) !

Rassasiés, il était temps de retourner à notre chambre trop chaude et trop bruyante de Brooklyn (où, à la sortie du métro, nous avons été accueillis par une averse de folie, heureusement l’appartement n’est qu’à 2min de marche !) afin de se reposer jusqu’au lendemain !

[Nous avons aussi réservé notre hébergement pour Boston ce soir. Les prix étant incroyablement élevés, nous avons du nous contenter de deux lits superposés dans un dortoir de 4 personnes dans une auberge de jeunesse très bien située – pour un prix scandaleux…]

*Notre plan était d’abord d’acheter un billet combiné pour 48h de bus hop on/hop off et de la croisière Circle Line, réputée génialissime. Mais entre le prix, le temps que nous avions, et la météo, nous avons décidé d’oublier ces deux attractions pour seulement se déplacer en transports en communs standards. Nous avons donc pris une carte de métro illimitée pour 7 jours (il n’y avait pas moins) pour $31 par personne, ce qui est rentabilisé à partir de 11 trajets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *